Les fesses miraculeuses de bébé : tout ce que tu dois savoir sur l'érythème fessier

Wunder Po beim Baby: Alles, was du zu Windeldermatitis wissen musst

Les fesses douloureuses, également appelées érythème fessier, ne sont pas rares chez les bébés et les jeunes enfants. Savais-tu qu'environ 2/3 des nouveau-nés en souffrent ? Il s'agit souvent d'un problème récurrent qui peut avoir différentes causes. C'est pourquoi le traitement des fesses irritées peut être un véritable défi. Nous souhaitons faire la lumière sur ce sujet et avons réuni dans ce guide toutes les informations et conseils importants sur le traitement des fesses irritées.

 

Comment reconnaître une fesse douloureuse ou un érythème fessier chez un bébé?

Les fesses irritées ou la dermatite fessière sont une inflammation de la peau du bébé. Tu le reconnais lorsque la peau de la zone des langes est rouge sur une grande surface ou qu'une éruption cutanée se forme sur la peau. Souvent, l'érythème fessier commence par être petit et inoffensif, mais s'il est traité trop tard ou mal, il peut s'étendre à toute la zone des couches et, dans de rares cas, au-delà. En plus des rougeurs, de petites vésicules ou des boutons peuvent apparaître. Dans certains cas, les selles ont une odeur acide. En cas d'érythème fessier très avancé, on observe également des zones ouvertes et des fissures cutanées sur les fesses, qui peuvent avoir tendance à saigner.


Enfin, cela signifie pour ton petit trésor un changement de couche souvent douloureux, car les symptômes désagréables peuvent brûler ou démanger très fortement. Des problèmes de sommeil, des pleurs fréquents et un malaise général sont également des symptômes possibles. C'est pourquoi le problème doit être traité le plus rapidement possible afin de soulager ton bébé de la douleur et de ne pas provoquer de perte de confiance persistante entre vous deux. En effet, les soins aux bébés sont toujours une question d'intimité.

 

Quelle est la différence entre l'érythème fessier et l'érythème de couche?

Il ne faut pas confondre l'érythème fessier avec la dermatite fessière. Alors que l'érythème fessier est une inflammation de la peau du bébé, l'érythème fessier est une mycose de la peau. Celle-ci est causée par Candida albicans, une levure contagieuse, et doit être traitée en conséquence avec des crèmes antifongiques. L'érythème fessier, en revanche, n'est pas contagieux. Tu peux reconnaître une mycose dans la zone des langes par des éruptions cutanées bien délimitées, d'un rouge vif, avec de petites pustules ou des squames. En bordure de l'éruption, la peau forme souvent une couronne blanchâtre et squameuse.


Il est important de savoir que l'un n'exclut pas l'autre. La dermatite fessière et l'érythème fessier peuvent donc également se manifester ensemble. Si l'érythème fessier n'est pas traité correctement ou s'il ne guérit pas, le risque d'érythème fessier est plus élevé, car les bactéries et les levures ont plus de facilité à pénétrer à travers la peau blessée et fissurée. De plus, ce type de germes s'installe très volontiers dans le climat chaud et humide de la couche. Les deux conditions nécessitent des approches de traitement différentes, c'est pourquoi un diagnostic correct est extrêmement important. En cas de doute, adresse-toi à des spécialistes de confiance pour ne pas risquer d'aggraver la situation. Ton pédiatre peut établir un diagnostic précis à l'aide d'un frottis cutané.

 

Les différences entre l'érythème fessier et l'érythème de couche en un coup d'œil:

Érythème fessier Mycose
Inflammation de la peau par des bactéries ou des germes Infection par une levure (Candida albicans)
Non contagieuse Contagieux
Eruption de couches sur une grande surface avec des rougeurs, éventuellement des fissures de la peau et des zones ouvertes qui saignent En plus de l'érythème fessier, éruptions bien délimitées, rouge vif, avec des pustules, souvent une couronne blanchâtre et squameuse sur les bords
Traitement par des crèmes de protection des plaies, des pommades ou autres Traitement par des pommades antifongiques spéciales

 

Causes des fesses irritées chez les bébés

Les causes de l'irritation des bébés sont multiples. Les raisons les plus fréquentes sont toutefois

 

  1. Contact cutané trop prolongé avec l'urine et les selles dans la couche

Cela favorise un climat humide dans les couches. L'humidité stagnante fait gonfler la peau et la rend plus perméable aux bactéries et aux agents pathogènes. Les bactéries éliminées avec les selles peuvent ainsi pénétrer plus facilement dans la peau et provoquer des irritations et des inflammations cutanées. L'ammoniaque, qui est libérée par la décomposition de l'urine, peut également favoriser les fesses douloureuses. L'ammoniaque modifie le pH de la peau, ce qui affaiblit encore la barrière cutanée et réduit le mécanisme de défense naturel. Plus la peau est exposée à ces facteurs, plus elle perd sa capacité à s'autoréguler et à se protéger contre les irritants. La conséquence ? Les fesses deviennent irritées et provoquent entre autres des démangeaisons, des brûlures ou des douleurs.


D'ailleurs, la peau des nouveau-nés est cinq fois plus fine que celle des adultes et a donc d'autant plus besoin d'une bonne protection.

  1. Ingrédients synthétiques dans les produits de soins pour bébés

Une peau délicate a besoin de soins délicats. La couche protectrice acide de la peau de bébé n'est pas encore très développée, surtout au cours de la première année de vie, ce qui rend les soins pour bébé les plus doux possibles extrêmement importants pour ne pas agresser inutilement la peau. Si ton bébé souffre de fesses irritées, les soins naturels pour bébé, exempts d'allergènes, de substances nocives ou de parfums, sont les plus appropriés pour ne pas agresser davantage sa peau déjà irritée. Évite les lavages fréquents au savon, l'application d'une crème trop épaisse et vérifie également ta lessive si nécessaire.


Dans de rares cas, certains enfants peuvent être allergiques aux matériaux des couches jetables. Si tu utilises des couches jetables, il vaut la peine d'envisager de tester des couches en tissu. L'avantage des couches en tissu est qu'elles sont plus respirantes que les couches jetables, ce qui permet de mieux prévenir la stagnation de l'humidité. Le climat chaud et humide de la couche est ainsi réduit et le risque d'avoir les fesses irritées peut être diminué. Teste-toi et vois ce qui fonctionne le mieux pour ton bébé (et ton quotidien).

 

  1. Couches ou vêtements trop serrés

Les couches ou les vêtements trop serrés peuvent également irriter la peau, car ils créent des frottements sur la peau et l'irritent ainsi. Les bactéries ont ainsi plus de facilité à entrer et peuvent également provoquer des irritations cutanées. De plus, les couches serrées réduisent la circulation de l'air et favorisent un climat humide dans la couche.

 

  1. Changement d'alimentation, intolérances alimentaires, allergies ainsi que certains aliments

C'est justement au début de l'alimentation complémentaire qu'il peut arriver plus souvent que les fesses soient irritées, car la digestion doit encore s'adapter aux nouveaux aliments. Il s'agit notamment d'aliments très acides comme les agrumes, les fraises, l'ananas, le kiwi et les tomates. Ils peuvent contribuer à ce que l'urine soit plus acide que d'habitude et ainsi irriter la peau délicate du bébé lors de l'énurésie. Les épices fortes peuvent également contribuer à l'apparition de fesses douloureuses. Toutefois, avec le temps, le système digestif du bébé s'adapte, de sorte qu'il n'est pas forcément recommandé de renoncer durablement à ces aliments. La quantité est ici déterminante. En petites portions, les aliments mentionnés n'entraînent généralement pas de problèmes.


De plus, chaque bébé est différent. Certains sont plus sensibles à certains aliments que d'autres. Il faut donc faire des essais. Si ton bébé a souvent la diarrhée en plus des fesses irritées, tu peux supprimer certains aliments par phases et tester si l'état s'améliore. Il est important de ne pas essayer trop de choses à la fois, mais toujours au coup par coup, sinon il sera difficile de comprendre d'où viennent les effets. Renseigne-toi également auprès de ta famille pour savoir si certaines allergies sont connues.

  1. Infections fongiques ou bactériennes

Une infection fongique ou bactérienne dans l'intestin peut également provoquer des fesses douloureuses, car cela favorise la diarrhée et affaiblit le système immunitaire. Si ce problème est fréquent, un échantillon de selles chez le médecin peut permettre d'y voir plus clair. La plupart du temps, les mycoses apparaissent après un traitement aux antibiotiques.

 

  1. Faire ses dents

Lorsque ton bébé commence à faire ses dents, l'ensemble de son organisme est plus sensible aux infections, car la protection du nid commence à s'affaiblir. La protection du nid est une défense immunitaire limitée dans le temps que le bébé reçoit directement de sa mère via le cordon ombilical. Les anticorps de la mère sont transmis au bébé et l'aident à se protéger contre les agents pathogènes. Cette protection est la plus forte au cours des deux ou trois premiers mois de vie et commence à s'affaiblir après six mois. La fièvre, la diarrhée et le stress physique sont alors plus fréquents. Tous ces facteurs augmentent le risque d'avoir des fesses irritées.

 

Traitement des fesses douloureuses de bébé

En cas de fesses irritées, des mesures d'hygiène strictes font partie des premiers soins. Un contact cutané trop long avec l'urine et les selles est la cause la plus fréquente d'irritation de la peau dans la zone des couches. Change donc la couche aussi souvent que possible, de préférence après chaque selle. Ainsi, tu enlèves déjà un grand facteur d'irritation de la peau délicate.

Un nettoyage minutieux de la zone des couches est également important. Il doit être aussi doux que possible pour la peau. Des lingettes humides douces (sans alcool ni parfum) ou de l'eau et des tampons d'ouate conviennent le mieux. Les huiles naturelles offrent également un nettoyage en douceur, car elles ne brûlent pas et n'agressent pas la peau. L'huile d'amande a particulièrement fait ses preuves dans les soins pour bébé, car elle est très douce et bien tolérée par la peau du bébé. En même temps, elle renforce la barrière cutanée et apaise les rougeurs, les éruptions cutanées et les démangeaisons. Les produits de soin au pH neutre sont également idéaux, car ils ne déséquilibrent pas le pH naturel de la peau. Évite de frotter la peau et utilise des tampons doux pour la nettoyer. Veille ensuite à sécher soigneusement la zone de la couche afin d'éviter toute humidité inutile dans la couche.


Le climat chaud et humide de la couche favorise en outre les inflammations de la peau. Laisse donc ton bébé s'ébattre sans couche chaque fois que c'est possible. La zone irritée de la couche guérit d'autant plus vite qu'elle est exposée à l'air et à la lumière. En effet, les lésions cutanées provoquées par une peau humide sont plus importantes que celles provoquées par une peau sèche. C'est pourquoi tu dois garder la zone de la couche aussi sèche que possible et éviter tout excès d'humidité. En suivant ces étapes simples, tu crées déjà les conditions optimales pour que les fesses endolories puissent guérir rapidement.

Outre l'hygiène et l'air, il est ensuite très important de reconstruire la barrière cutanée affaiblie et de continuer à favoriser la guérison. Pour cela, l'utilisation d'un produit de protection des plaies est appropriée. De nos jours, il existe un large choix de possibilités. Il est donc facile de s'y perdre. Qu'est-ce qui aide vraiment?


Beaucoup ne jurent que par les crèmes de protection des plaies au panthénol ou au dexpanthénol, qui favorisent la régénération de la peau et la protègent contre les agents infectieux. Les pommades au zinc sont également très appréciées. Elles ont un effet anti-inflammatoire et asséchant, ce qui peut contribuer à une cicatrisation rapide, surtout en cas de plaies suintantes. Comme la pommade au zinc assèche la peau, elle n'est toutefois pas adaptée à une utilisation à long terme. En ce qui concerne les crèmes et les pommades, il faut veiller à ne pas les appliquer en couche trop épaisse afin que la peau puisse continuer à respirer. En outre, l'utilisation constante de crèmes peut avoir pour conséquence que la peau elle-même n'ait jamais la possibilité de se réguler et de se protéger. C'est pourquoi les substances actives naturelles et les huiles sont une bonne alternative pour favoriser la guérison sans entraver le processus d'autorégulation de la peau. La laine médicinale est également de plus en plus appréciée. La laine médicinale est une laine de mouton naturelle, pleine de lanoline, qui a un effet anti-inflammatoire, soignant et apaisant sur la peau irritée.

Et qu'en est-il de la poudre pour bébé ? Autrefois, la poudre pour bébé était essentielle sur les fesses des bébés. Mais contrairement à l'ancienne "coutume", elle n'est que partiellement adaptée au traitement des fesses irritées. La poudre pour bébé retient certes l'humidité, mais forme en même temps des grumeaux sur la peau. Ceux-ci provoquent des frottements sur la peau et l'abîment davantage. De plus, de nombreuses poudres pour bébé contiennent des parfums qui peuvent également avoir un effet irritant sur la peau sensible.
En outre, il existe de nombreux remèdes maison qui aident à soulager les fesses irritées. Tu peux par exemple appliquer du thé noir refroidi en compresse sur la peau. De courts bains de siège ou des bains médicinaux avec du thé noir ou de la camomille peuvent également favoriser la guérison. Les tanins du thé noir ont un effet antibactérien et désinfectant sur la peau blessée. Quelques gouttes de lait maternel aident également et peuvent être appliquées sur les fesses irritées du bébé.


En règle générale, les médicaments ne sont pas nécessaires pour traiter un érythème fessier normal. En cas de doute, demande conseil à un médecin ou à un pharmacien. Si l'érythème fessier est déjà très avancé, des mesures spéciales sont nécessaires - également pour exclure l'érythème fessier. Tout bien considéré, il est important que tu choisisses une méthode facile à mettre en œuvre au quotidien pour toi et qui soit la plus douce et la moins douloureuse possible pour ton bébé. C'est entre autres pour ces raisons que nous avons développé les lingettes magiques Millis. Millis aide à lutter de manière naturelle contre les fesses irritées. Les compresses pratiques soulagent les irritations de la peau dans la zone des couches, protègent la peau contre les plaies et sont ton compagnon idéal au quotidien grâce à leur utilisation simple. En savoir plus sur Millis ici.

À quelle fréquence dois-je changer les couches si les fesses de mon bébé sont irritées?

En cas de fesses irritées, la couche doit être changée plus souvent que d'habitude. Une bonne valeur de référence est de changer la couche au moins 8 fois par jour, ce qui correspond à un changement toutes les 3 heures. En règle générale, la couche doit être renouvelée le plus rapidement possible après la défécation. Veille également à ne pas la fermer trop hermétiquement afin que l'air puisse mieux circuler (laisse environ la largeur d'un doigt entre le ventre et la couche).

 

En combien de temps l'érythème fessier guérit-il?

En règle générale, un érythème fessier léger guérit rapidement en quelques jours s'il est traité correctement. Pour favoriser cela, il convient d'éviter autant que possible les facteurs de risque éventuels, de maintenir la zone de la couche aussi sèche que possible, de n'utiliser que des produits doux et d'utiliser un produit cicatrisant qui favorise la guérison.

 

Quand dois-je consulter un médecin?

Si les fesses douloureuses ne disparaissent pas au bout de quelques jours, voire s'aggravent, consulte un médecin. Si les fesses sont purulentes ou saignent, si tu as des pellicules, des pustules ou de la fièvre, consulte immédiatement un médecin.

 

Comment puis-je prévenir l'érythème fessier?

Pour prévenir l'érythème fessier, quelques gestes simples sont utiles.  Tout d'abord, il est important de changer la couche le plus souvent possible et de garder la peau sèche. Teste différents types de couches si nécessaire. Les couches respirantes peuvent aider à prévenir l'humidité inutile, mais le fait de pédaler de temps en temps sans couche est également très bon pour la peau du bébé. Nettoie la zone avec des produits doux comme de l'eau ou de l'huile d'amande et évite d'utiliser des produits contenant de l'alcool ou des parfums afin de ne pas agresser davantage la peau. Utilise un produit de protection doux de ton choix pour éviter les fesses irritées. Comme l'alimentation joue ici aussi un rôle important et peut contribuer indirectement à l'apparition de fesses irritées, il est judicieux de vérifier si ton enfant présente certaines intolérances. Les fesses irritées peuvent être plus fréquentes au début de l'alimentation complémentaire et lorsque ton bébé commence à faire ses dents. Un peu de patience est donc nécessaire.

 

Bilan

Les fesses irritées, également appelées dermatite fessière, sont une éruption cutanée étendue et des rougeurs dans la zone des couches. Les symptômes sont extrêmement désagréables pour le bébé et peuvent entraîner des brûlures, des démangeaisons et des douleurs dans la zone des couches. L'érythème fessier ne doit pas être confondu avec l'érythème fessier, qui est causé par une levure et est contagieux. En règle générale, les fesses irritées guérissent rapidement en quelques jours si elles sont traitées correctement et ne nécessitent pas de médicaments spéciaux. Comme il existe une multitude de causes possibles, le traitement peut devenir un véritable défi. Toutefois, les fesses irritées et l'érythème fessier peuvent être traités et prévenus en changeant fréquemment les couches, en nettoyant délicatement, en utilisant un produit de protection des plaies fiable et, le cas échéant, en surveillant le programme alimentaire. Dans certaines phases, les fesses irritées peuvent être plus fréquentes, par exemple lorsque le bébé fait ses dents ou commence à manger des aliments complémentaires. Il s'agit alors de rester patient et, dans le meilleur des cas, d'agir dès les premiers signes, comme les rougeurs de la peau. Tu préviendras ainsi une éruption plus grave et vous pourrez à nouveau profiter plus rapidement du temps passé ensemble.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.